Résultat pour votre recherche NF EN ISO 17892-12
Affiner la recherche 0
Trier par
Trier par
Résultats par pages
NF EN ISO 17892-12

NF EN ISO 17892-12

juillet 2018
Norme En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 12 : détermination des limites de liquidité et de plasticité

Le présent document spécifie les méthodes de détermination des limites de liquidité et de plasticité d'un sol. Celles-ci constituent deux des limites d'Atterberg applicables aux sols. La limite de liquidité est la teneur en eau à laquelle un sol passe de l'état liquide à l'état plastique. Le présent document décrit la détermination de la limite de liquidité d'un échantillon de sol naturel, ou d'un échantillon de sol duquel les matériaux de dimension supérieure à 0,4 mm ont été retirés. Ce document décrit deux méthodes: la méthode du cône tombant et la méthode de Casagrande. NOTE La méthode du cône tombant dans ce document ne devrait pas être confondue avec celle de la norme ISO 17892‑6. La limite de plasticité d'un sol est la teneur en eau à laquelle ce sol cesse d'être plastique lorsque l'on continue à le sécher. La détermination de la limite de plasticité est normalement faite en parallèle avec celle de la limite de liquidité. Il est reconnu que les résultats de l'essai sont sujets à l'appréciation de l'opérateur, et qu'une certaine dispersion des résultats pourra se produire.

  Voir plus
NF EN ISO 17892-12/A1

NF EN ISO 17892-12/A1

septembre 2021
Norme En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 12 : détermination des limites de liquidité et de plasticité - Amendement 1

Le présent document amende la norme homologuée NF EN ISO 17892-12 de juillet 2018. Il modifie la Figure A.2 de l'Annexe A.

  Voir plus
NF EN ISO 17892-12/A2
Norme En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 12 : détermination des limites de liquidité et de plasticité - Amendement 2

Le présent document amende la norme homologuée NF EN ISO 17892-12, de juillet 2018. Il modifie le Tableau 1 ainsi que les paragraphes 4.2.2.4 et A.3.6.1.

  Voir plus
ISO 17892-12:2018

ISO 17892-12:2018

juin 2018
Norme internationale En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 12: Détermination des limites de liquidité et de plasticité

Le présent document spécifie les méthodes de détermination des limites de liquidité et de plasticité d'un sol. Celles-ci constituent deux des limites d'Atterberg applicables aux sols. La limite de liquidité est la teneur en eau à laquelle un sol passe de l'état liquide à l'état plastique. Le présent document décrit la détermination de la limite de liquidité d'un échantillon de sol naturel, ou d'un échantillon de sol duquel les matériaux de dimension supérieure à 0,4 mm ont été retirés. Ce document décrit deux méthodes: la méthode du cône tombant et la méthode de Casagrande. NOTE La méthode du cône tombant dans ce document ne devrait pas être confondue avec celle de la norme ISO 17892‑6. La limite de plasticité d'un sol est la teneur en eau à laquelle ce sol cesse d'être plastique lorsque l'on continue à le sécher. La détermination de la limite de plasticité est normalement faite en parallèle avec celle de la limite de liquidité. Il est reconnu que les résultats de l'essai sont sujets à l'appréciation de l'opérateur, et qu'une certaine dispersion des résultats pourra se produire.

  Voir plus
ISO 17892-12/A1:2021
Norme internationale En vigueur
Amendement 1 de la norme ISO 17892-12:2018

  Voir plus
DIN EN ISO 17892-12

DIN EN ISO 17892-12

août 2022
Norme En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 12: Détermination des limites de liquidité et de plasticité (ISO 17892-12:2018 + Amd 1:2021 + Amd 2:2022) - Version allemande EN ISO 17892-12:2018 + A1:2021 + A2:2022

  Voir plus
ISO 17892-12/A2:2022
Norme internationale En vigueur
Amendement 2 de la norme ISO 17892-12:2018

  Voir plus
XP CEN ISO/TS 17892-12
Norme Annulée
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 12 : détermination des limites d'Atterberg

Le présent document fixe la terminologie, décrit l'appareillage et le mode opératoire relatifs à la détermination de deux limites d'Atterberg : limite de liquidité à la coupelle et limite de plasticité au cône. Il fournit la méthode de détermination des différents paramètres et précise les résultats à présenter.

  Voir plus
NF EN ISO 17892-10

NF EN ISO 17892-10

décembre 2018
Norme En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire des sols - Partie 10 : essai de cisaillement direct

Le présent document spécifie deux méthodes de détermination de la résistance au cisaillement effective des sols dans des conditions consolidées drainées par essais de laboratoire en utilisant soit une boîte de cisaillement, soit un dispositif de cisaillement annulaire. Le présent document s'applique à la détermination en laboratoire des paramètres de résistance au cisaillement effective des sols en conditions de cisaillement direct dans le cadre d'investigations géotechniques.

  Voir plus
NF EN ISO 17892-1

NF EN ISO 17892-1

décembre 2014
Norme En vigueur
Reconnaissance et essais géotechniques - Essais de laboratoire sur les sols - Partie 1 : détermination de la teneur en eau

Le présent document traite des exigences relatives à l'appareillage, du mode opératoire pour déterminer la teneur en eau des sols et de la consignation des résultats dans un rapport d'essai. Le présent document spécifie la détermination en laboratoire de la teneur en eau (également appelée humidité) d'une éprouvette de sol par séchage à l'étuve dans le domaine de la reconnaissance géotechnique. La teneur en eau est requise comme guide lors de la classification d'un sol naturel et comme critère de contrôle des sols compactés; elle est mesurée sur des échantillons utilisés pour la plupart des essais de sols aussi bien en place qu'en laboratoire. La méthode de séchage à l'étuve est la méthode de référence utilisée dans la pratique courante des laboratoires. Le mode opératoire permettant de définir la teneur en eau d'un sol consiste à déterminer la perte de masse par dessiccation de l'éprouvette jusqu'à masse constante dans une étuve de séchage asservie à une température donnée. On considère que la perte de masse est due à l'eau libre, et elle est mise en relation avec la masse sèche restante des particules solides. NOTE Le présent document est conforme aux exigences relatives à la détermination de la teneur en eau des sols dans le cadre de la reconnaissance et des essais géotechniques, spécifiées dans l'EN 1997‑1 et l'EN 1997‑2.

  Voir plus

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Nos conseillers Afnor sont joignables

Contactez-nous