Résultat pour votre recherche NF ISO 6101-4
Affiner la recherche 0
Trier par
Trier par
Résultats par pages
NF ISO 6101-4

NF ISO 6101-4

juin 2022
Norme En vigueur
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 4 : dosage du manganèse

Le présent document spécifie une méthode par spectrométrie d'absorption atomique pour le dosage du manganèse dans les caoutchoucs. La méthode est applicable aux caoutchoucs bruts et aux produits en caoutchouc dont la teneur en manganèse est supérieure à 0,5 ppm. Des teneurs en manganèse inférieures à cette limite peuvent être déterminées, à condition de procéder à des ajustements appropriés, soit de la masse de la prise d'essai, soit des concentrations des solutions utilisées, soit les deux. L'emploi de la méthode par ajouts dosés permet d'abaisser la limite inférieure de détection.

  Voir plus
NF ISO 6101-4

NF ISO 6101-4

novembre 2014
Norme Annulée
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 4 : dosage du manganèse

ISO 6101-4:2014 spécifie une méthode par spectrométrie d'absorption atomique pour le dosage du manganèse dans les caoutchoucs. La méthode est applicable aux caoutchoucs bruts et aux produits en caoutchouc dont la teneur en manganèse est supérieure à 0,5 ppm. Des teneurs en manganèse inférieures à cette limite peuvent être déterminées, à condition de modifier de manière appropriée la masse de la prise d'essai et/ou les concentrations des solutions utilisées. L'emploi de la méthode par ajouts dosés permet d'abaisser la limite inférieure de détection.

  Voir plus
NF ISO 6101-4

NF ISO 6101-4

décembre 1992
Norme Annulée
Caoutchouc - Dosage du métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 4 : dosage du manganèse.

Le manganèse est considéré comme un métal poison susceptible de favoriser, sous certaines formes, l'oxydation des caoutchoucs insaturés, caoutchouc naturel en particulier. Le dosage du manganèse longtemps pratiqué sur le caoutchouc sec a été remplacé par la détermination de l'indice de rétention de plasticité "PRI" qui permet d'apprécier le degré de contamination par les métaux poisons fer, cuivre et manganèse. Cependant, certains utilisateurs ou laboratoires recherchent encore la teneur en manganèse dans le caoutchouc sec.

  Voir plus
NF ISO 6101-4

NF ISO 6101-4

mai 2005
Norme Annulée
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 4 : dosage du manganèse

Le présent document spécifie une méthode de dosage du manganèse par spectrométrie d'absorption atomique dans les caoutchoucs bruts et produits en caoutchouc.

  Voir plus
ISO 6101-4:2022

ISO 6101-4:2022

avril 2022
Norme internationale En vigueur
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 4: Dosage du manganèse

Le présent document spécifie une méthode par spectrométrie d'absorption atomique pour le dosage du manganèse dans les caoutchoucs. La méthode est applicable aux caoutchoucs bruts et aux produits en caoutchouc dont la teneur en manganèse est supérieure à 0,5 ppm. Des teneurs en manganèse inférieures à cette limite peuvent être déterminées, à condition de procéder à des ajustements appropriés, soit de la masse de la prise d'essai, soit des concentrations des solutions utilisées, soit les deux. L'emploi de la méthode par ajouts dosés permet d'abaisser la limite inférieure de détection.

  Voir plus
NF ISO 6101-3

NF ISO 6101-3

juin 2022
Norme En vigueur
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 3 : dosage du cuivre

Le présent document spécifie une méthode par spectrométrie d'absorption atomique pour le dosage du cuivre dans les caoutchoucs. La méthode est applicable aux caoutchoucs bruts ainsi qu'aux produits en caoutchouc dont la teneur en cuivre est supérieure à 1 ppm. Des teneurs en cuivre inférieures à cette limite peuvent être déterminées, à condition de procéder à des ajustements appropriés, soit de la masse de la prise d'essai, soit des concentrations des solutions utilisées, soit les deux. L'utilisation de la méthode par ajouts dosés permet également d'abaisser la limite inférieure de détection.

  Voir plus
NF ISO 6101-3

NF ISO 6101-3

décembre 1992
Norme Annulée
Caoutchouc - Dosage du métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 3 : dosage du cuivre.

Le cuivre est considéré comme un métal poison susceptible de favoriser, sous certaines formes, l'oxydation des caoutchoucs insaturés, caoutchouc naturel en particulier. Le dosage du cuivre longtemps pratiqué sur le caoutchouc sec a été remplacé par la détermination de l'indice de rétention de plasticité "PRI" qui permet d'apprécier le degré de contamination par les métaux poisons fer, cuivre et manganèse. Cependant, certains utilisateurs ou laboratoires recherchent encore la teneur en cuivre dans le caoutchouc sec.

  Voir plus
NF ISO 6101-3

NF ISO 6101-3

mai 2005
Norme Annulée
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 3 : dosage du cuivre

Le présent document spécifie une méthode de dosage du cuivre par spectrométrie d'absorption atomique dans les caoutchoucs bruts et produits en caoutchouc.

  Voir plus
NF EN 6101

NF EN 6101

mars 2017
Norme En vigueur
Série aérospatiale - Rivets de précision, 100° tête fraisée médium - Séries en inches

Le présent document spécifie les dimensions, les tolérances et la masse des rivets de précision, 100° tête fraisée medium, série en inches, pour application aérospatiale.

  Voir plus
NF ISO 6101-3

NF ISO 6101-3

novembre 2014
Norme Annulée
Caoutchouc - Détermination de la teneur en métal par spectrométrie d'absorption atomique - Partie 3 : dosage du cuivre

L'ISO 6101-3:2014 spécifie une méthode par spectrométrie d'absorption atomique pour le dosage du cuivre dans les caoutchoucs. La méthode est applicable aux caoutchoucs bruts ainsi qu'aux produits en caoutchouc dont la teneur en cuivre est supérieure à 1 ppm. Des teneurs en cuivre inférieures à cette limite peuvent être déterminées, à condition de modifier de manière appropriée la masse de la prise d'essai et/ou les concentrations des solutions utilisées. L'emploi de la méthode par ajouts dosés permet également d'abaisser la limite inférieure de détection.

  Voir plus

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Nos conseillers Afnor sont joignables

Contactez-nous