NF ISO 20044

NF ISO 20044

février 2023
Norme En vigueur

Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : particules d'aérosol - Méthode d'essai utilisant l'échantillonnage par un média filtrant

Le présent document fournit des recommandations pour: —    le processus de prélèvement d’échantillons des particules d’aérosols dans l’air au moyen d’un média filtrant. Le présent document prend en compte le comportement spécifique des particules d’aérosols dans l’air ambiant (Annexe B); —    deux méthodes de procédures d’échantillonnage avec mesurage simultané ou ultérieur: —    la détermination de l’activité volumique des radionucléides liés à des particules d’aérosols dans l’air en connaissant l’activité déposée dans le filtre; —    l’utilisation opérationnelle des dispositifs de surveillance continue de l’air utilisés pour les mesurages en temps réel. L’activité volumique est exprimée en becquerels par mètre cube (Bq∙m−3). Le présent document décrit la méthode d’essai pour déterminer les activités volumiques des radionucléides liés à des particules d’aérosols après un échantillonnage de l’air à travers un média filtrant conçu pour piéger les particules d’aérosols. La méthode peut être utilisée pour tout type d’étude ou de contrôle de l’environnement. La méthode d’essai est utilisée dans le cadre d’un système de management de l’assurance qualité (ISO/IEC 17025[2]). Le présent document ne traite pas des détails des techniques d’essai de mesurage (spectroscopie gamma, comptage global alpha et bêta, scintillation liquide, spectrométrie alpha) utilisées pour déterminer l’activité déposée sur le filtre, qui sont soit basées sur des normes existantes, soit sur des méthodes internes développées par le laboratoire chargé de ces mesurages. En outre, le présent document ne couvre pas la variabilité des tailles de particules d’aérosols en fonction de la composition de la poussière contenue dans l’air ambiant[3][4]. Le présent document ne traite pas de l’échantillonnage des radionucléides liés à des particules d’aérosols dans l’air des effluents des installations nucléaires [voir ISO 2889:2021][5]. Les procédures décrites ci-après facilitent l’échantillonnage des radionucléides liés aux aérosols. Elles sont considérées comme conformes aux exigences nationales et internationales relatives aux normes de sécurité des programmes de surveillance de l’AIEA[6]. Il est nécessaire de documenter les caractéristiques de l’emplacement d’échantillonnage (coordonnées, type de végétation, obstacles) avant de commencer la surveillance. Les lignes directrices de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) comprennent les critères pour des mesurages représentatifs de la température, de la vitesse et de la direction du vent, de l’humidité et des précipitations pour toutes les stations météorologiques du monde[7].

Visualiser l'extrait
Informations générales

Collections

Normes nationales et documents normatifs nationaux

Date de publication

février 2023

Nombre de pages

54 p.

Référence

NF ISO 20044

Codes ICS

13.040.01   Qualité de l'air en général
17.240   Mesurage des rayonnements

Indice de classement

M60-842

Numéro de tirage

1

Parenté internationale

Résumé
Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : particules d'aérosol - Méthode d'essai utilisant l'échantillonnage par un média filtrant

Le présent document fournit des recommandations pour:

    le processus de prélèvement d’échantillons des particules d’aérosols dans l’air au moyen d’un média filtrant. Le présent document prend en compte le comportement spécifique des particules d’aérosols dans l’air ambiant (Annexe B);

    deux méthodes de procédures d’échantillonnage avec mesurage simultané ou ultérieur:

    la détermination de l’activité volumique des radionucléides liés à des particules d’aérosols dans l’air en connaissant l’activité déposée dans le filtre;

    l’utilisation opérationnelle des dispositifs de surveillance continue de l’air utilisés pour les mesurages en temps réel.

L’activité volumique est exprimée en becquerels par mètre cube (Bq∙m−3).

Le présent document décrit la méthode d’essai pour déterminer les activités volumiques des radionucléides liés à des particules d’aérosols après un échantillonnage de l’air à travers un média filtrant conçu pour piéger les particules d’aérosols. La méthode peut être utilisée pour tout type d’étude ou de contrôle de l’environnement.

La méthode d’essai est utilisée dans le cadre d’un système de management de l’assurance qualité (ISO/IEC 17025[2]).

Le présent document ne traite pas des détails des techniques d’essai de mesurage (spectroscopie gamma, comptage global alpha et bêta, scintillation liquide, spectrométrie alpha) utilisées pour déterminer l’activité déposée sur le filtre, qui sont soit basées sur des normes existantes, soit sur des méthodes internes développées par le laboratoire chargé de ces mesurages. En outre, le présent document ne couvre pas la variabilité des tailles de particules d’aérosols en fonction de la composition de la poussière contenue dans l’air ambiant[3][4]. Le présent document ne traite pas de l’échantillonnage des radionucléides liés à des particules d’aérosols dans l’air des effluents des installations nucléaires [voir ISO 2889:2021][5].

Les procédures décrites ci-après facilitent l’échantillonnage des radionucléides liés aux aérosols. Elles sont considérées comme conformes aux exigences nationales et internationales relatives aux normes de sécurité des programmes de surveillance de l’AIEA[6].

Il est nécessaire de documenter les caractéristiques de l’emplacement d’échantillonnage (coordonnées, type de végétation, obstacles) avant de commencer la surveillance. Les lignes directrices de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) comprennent les critères pour des mesurages représentatifs de la température, de la vitesse et de la direction du vent, de l’humidité et des précipitations pour toutes les stations météorologiques du monde[7].

Normes remplacées (1)
NF M60-760
août 2017
Norme Annulée
Energie nucléaire - Mesures de la radioactivité dans l'environnement - Air - Prélèvement des aérosols dans l'environnement pour le mesurage en différé de la radioactivité

Le présent document concerne le prélèvement d?aérosols sur filtre pour le mesurage en différé de la radioactivité des aérosols dans l'environnement avec une expression du résultat en Bq.Nm-3 Il décrit les techniques d'échantillonnage des aérosols dans l'environnement et définit l'expression de l'activité volumique des aérosols résultant des mesures effectuées dans le cadre du suivi de la radioactivité atmosphérique dans l'environnement. Dans ce but, il traite des moyens à mettre en oeuvre : pour échantillonner les aérosols, dont la taille est généralement comprise entre 0,01 et 50 micron m; pour déterminer le volume d'air ayant traversé le filtre ; pour calculer une activité volumique et l'incertitude associée.

Sommaire
Visualiser l'extrait
  • Avant-propos
  • 1 Domaine d'application
  • 2 Références normatives
  • 3 Termes et définitions
  • 4 Symboles
  • 5 Principe
  • 6 Échantillonnage
  • 7 De la collecte des filtres au rapport de mesurage en différé de l'activité déposée
  • 8 Détermination de l'activité volumique dans l'air à partir des résultats de mesurage en différé
  • 9 Mesurage en temps réel avec dispositif de surveillance d'air en continu [11]
  • 10 Assurance qualité et contrôle qualité
  • Annexe A (informative) Radionucléides dans l'atmosphère [ 16]
  • Annexe B (informative) Informations générales sur le comportement de l'aérosol
  • Annexe C (informative) Exemple de tête d'échantillonnage et caractérisations
  • Annexe D (informative)
  • Annexe E (informative)
  • Annexe F (informative) Caractérisation de la ligne de transport
  • Annexe G (informative)
  • Annexe H (informative) Illustration de la configuration de l'activité volumique minimale détectable empirique par CAM et du temps de réponse associé
  • Bibliographie
ZOOM SUR... le service Exigences
Pour respecter une norme, vous avez besoin de comprendre rapidement ses enjeux afin de déterminer son impact sur votre activité.

Le service Exigences vous aide à repérer rapidement au sein du texte normatif :
- les clauses impératives à satisfaire,
- les clauses non indispensables mais utiles à connaitre, telles que les permissions et les recommandations.

L’identification de ces types de clauses repose sur le document « Directives ISO/IEC, Partie 2 - Principes et règles de structure et de rédaction des documents ISO » ainsi que sur une liste de formes verbales constamment enrichie.

Avec Exigences, accédez rapidement à l’essentiel du texte normatif !

Avec Exigences, accédez rapidement à l'essentiel du texte normatif !
Besoin d’identifier, de veiller et de décrypter les normes ?

COBAZ est la solution simple et efficace pour répondre aux besoins normatifs liés à votre activité, en France comme à l’étranger.

Disponible sur abonnement, CObaz est LA solution modulaire à composer selon vos besoins d’aujourd’hui et de demain. Découvrez vite CObaz !

Demandez votre démo live gratuite, sans engagement

Je découvre COBAZ